Poker et fiscalité – épisode #2 : quelle structure monter ?

Après l’interview avec Maître Couhault, j’ai contacté Mme Autier pour avoir des détails sur sa spécialité, à savoir la comptabilité des entreprises. Comme pour ma première partie, j’ai interviewé cette experte, mais j’ai décidé de choisir un format standard pour partager l’échange très riche que nous avons eu.

Ci-dessous, vous trouverez donc des informations glanées lors de mes deux précédents entretiens.

Que faire si je fais mon one time ?


Puis-je être être considéré comme amateur ? Il faut oser demander sa situation pour éviter les situations compliquées dans le futur. Rien de plus simple, il vous faut demander un rescrit fiscal aux administrations concernées.

Si jamais le retour est positif, il vous faudra alors monter votre entreprise pour déclarer votre gain et les futurs afin de régulariser votre situation et éviter de potentiels gros soucis (je vous conseille de relire la première partie de l’article qui peut vous aider à prendre votre décision).

Quelle type de structure ?

Mme Autier a bien insisté sur le fait que, comme Maître Couhault, le statut d’auto-entrepreneur n’est pas adapté : on parle de recette et non de gain, et il ne devrait donc exister aucune catégorie correspondant au poker.

Il faut donc passer par un statut d’entreprise individuelle plutôt que de sociétés, car pour jouer en ligne, il faut avoir un statut de personne physique et non de personne morale, ce qui rend le statut de société incompatible.

Monter sa boite en entreprise individuelle

Nous allons partir sur le postulat que vous ayez créé une entreprise individuelle (EI).
Il existe alors deux options: IS ou BNC. Nous allons étudier les deux options dans l’exemple ci-dessous.

Exemple: Monsieur X déclare 180 000€ de gain (live + onLine), mais aussi 30 000 € de charges diverses (matériel, déplacement, voir plus bas pour connaître ce qui est déductible).

Malheureusement, sans retour de l’expert comptable, je n’ai pas pu vous indiquer d’exemple et j’en suis désolé 🙁

Quelles sont les charges à déduire ?

Toutes charges engagées (payées) dans l’optique de développer son revenu de poker est déductible : ce qui veut dire que vous pouvez déduire les bouquins, les abonnements aux sites de coaching,… Et bien sur, tout ce qui est lié à votre propre activité : les BI, les frais de restaurants, les frais de déplacements,… Dans le cadre de cette déduction de charge, il est conseillé de tout régler en carte ou par transfert bancaire, afin d’avoir des traces en cas de contrôle.

Vous pouvez donc aussi déduire tout ce qui réfère aux aspects logistiques : matériel (bureau, écran, ordinateur, voire même lunettes), bureau, Electricité, chauffage,.. Il est intéressant de savoir qu’ une partie du loyer peut être considéré comme charge. Par exemple, la superficie de votre bureau (au prorata de votre loyer global).

Dans le cas où vous êtes propriétaire, vous pouvez aussi le faire mais cela devient plus compliqué et moins intéressant, car vous allez devoir déclarer ce que vous, en tant qu’entreprise, avez versé à vous, en tant que personne physique. Le montant récupéré sera donc ajouter à votre impôt sur le revenu. A étudier…

Et bien sur, tout ce qui induit par la création de votre entreprise : accompagnent à la création de la structure, adhésion association de gestion (prof libéral BNC) ou au centre de gestion (BIC) (voir plus bas pour le détail) mais aussi tout ce qui concerne la protection personnelle: les prévoyances, les mutuelles,…

Monter sa boite – Ça coûte combien ?

En passant par les deux experts que je vous ai indiqués, le forfait de création coûte 2400 €TTC pour l’accompagnement, la création de la structure et l’adhésion à l’association de gestion (Pour le BNC) et au centre de gestion (Pour le BIC). N’oubliez pas que ce coût rentre dans votre bilan, car il est considéré comme une charge.

N’ayant pas réussi à valider l’article, je n’y ai indiqué que les informations dont je suis certain. J’espère quand même que vous aurez trouvé quelques informations qui vous aideront pour la suite.

N’hésitez pas à contacter Maître Couhault pour vous aider dans l’aventure de la création d’entreprise et gl à vous !

Liker

(Au total, cet article a été lu 188 fois)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.