Staking, swapping ? Quezako ?

Aujourd’hui, on va parler de deux pratiques courantes du poker, le staking et le swaping ? Je suis sur que vous en avez déjà entendu ces deux termes sans vraiment comprendre ce que c’est…. Aujourd’hui, on rentre dans le détail…

Le staking

Le staking au poker représente un investissement sur un joueur. Cette pratique fait référence à trois notions:

  • Le staké qui est le joueur qui demande un financement.
  • Le stakeur qui représente le financeur, celui qui « parie » sur le succès du staké. Attention, un staké est souvent un stakeur, car il garde des parts de ses tournois (S’il ne garde aucune part, on parle de staking freeroll, ce qui est assez rare)
  • Le cut, c’est un élément très important dans le calcul des résultats du staking. Il ne s’applique que si le résultat du staking est positif, c’est à dire que les gains sont supérieurs aux BuyIns des tournois. Le cut est en fait la part du résultat qui revient au staké avant partage aux stakeurs. Imaginons que le résultat d’un staking soit de 10 000€, le staké repartira avec % de ce résultat. 1000€ si le cut est de 90/10, 5000€ si le cut est de 50/50.Staking poker

Pour que vous compreniez, prenons un exemple concret, le staking que j’ai proposé en début d’année…

Exemple concrêt: mon offre de staking

Je vendais 50% d’un pack de 4 events live: 3 events à 550€ et 1 à 1100€. Ce qui fait 2750€, je vendais don 1375€ de tournoi. J’avais décidé d’appliquer un cut de 90/10%, très faible mais normal vu mon « petit » palmarès et la variance relative à un staking court terme.

1er scénario: 

  • Imaginons que je fasse ITM au DSO (c’est vrai en plus) et que je prenne 1250€
  • Imaginons que je fasse ITM au FPS (c’est encore vrai !!) et que je prenne 2100€
  • Imaginons que je fasse 0 ITM aux deux autres events (j’espère pas !!)

Le résultat est donc de 1250 + 2100 = 3350 – 2750 du montant initial (on commence par rembourser tout le monde) = 600€, à ce montant net (Gain – BuyIn), on applique le cut de 10%, le staké prend donc 60 € et les 540€ restants sont reversés aux stakeurs en fonction de leur mise initiale.

Je repars avec le cut + la part de mon investissement: donc 60€ + 50% * 540 = 330€, c’est mon gain net !

Monsieur Greg M. a mis 500€, 2750/500€ = 18% de l’investissement, donc ce dernier récupère 500 (investissement initial) + 18% * 540 = 598 €, il aura donc fait un gain de 98€.

2ème scénario:

  • Imaginons que je fasse ITM au DSO (c’est vrai en plus) et que je prenne 1250€
  • Imaginons que je fasse ITM au FPS (c’est encore vrai !!) et que je prenne 2100€
  • Imaginons que je fasse 2 ITMs aux deux autres events (#runGood) et que je prenne 5400€

Le résultat est donc de 1250 + 2100 + 5400= 8750 – 2750 du montant initial (on commence par rembourser tout le monde) = 6000€, à ce montant net (Gain – BuyIn), on applique le cut de 10%, le staké prend donc 600 € et les 5400€ restants sont reversés aux stakeurs en fonction de leur mise initiale.

Je repars avec le cut + la part de mon investissement: donc 600€ + 50% de 5400 = 3300€, c’est mon gain net !
Monsieur Greg M. a mis 500€, 2750/500€ = 18% de l’investissement, donc ce dernier récupère 500 (investissement initial) + 18% * 5400 = 1472€, il aura donc fait un gain de 972€.

Mes conseils

  • Ne staker que des joueurs que vous connaissez. Le staking demande une confiance dans le jeu du joueur bien sur, mais aussi une confiance « financière »
  • Eviter de passer par les plateformes de staking car il est déjà difficile d’avoir un bon roi alors si cette plateforme prend encore un %age sur le résultat, cela devient très compliqué de sortir gagnant. Surtout que pas mal d’affaires de staking sont partis en sucette ces derniers temps.

Le swaping

Swapping poker

C’est une pratique très intéressante visant à minimiser la variance qui est très très très (j’insiste mais c’est vrai !!) forte en MTT live.

Imaginons que vous soyez au day3 d’un tournoi majeur, vous avez déjà gagné 10 000€ mais vous pourriez gagner 1 000 000€ si vous atteignez la table finale et le HU final. Il en est de même pour un de vos copains, toujours IN dans le tournoi. C’est une personne en qui vous avez confiance et qui a à peu près les mêmes compétences que vous.

Même si vous avez la même chance de gagner le tournoi, La variance du poker fait que peut-être vous allez finir 50ème pour 15 000€ et que votre ami va gagner le tournoi pour 1 000 000 €.

Le swapping consiste donc à réduire cette variance en se partageant les gains du tournoi. Prenons des exemples afin de comprendre:

  • Exemple1: Le joueur A et le joueur B swappent 50% de leurs gains. Dans le cas suivant, A va gagner 50% de 15000€ + 50% de 1 000 000 = 507 500€, le joueur B prendra la même somme. Malgré deux places totalement différentes, les deux joueurs repartiront avec la même somme.
  • Exemple 2: Le joueur A et le joueur B swappent 20% de leurs gains. Dans le cas suivant, A va gagner 80% de 15 000€ + 20% de 1 000 000€ = 212 000€ alors que B prendra 20% de 15 000€ + 80% de 1 000 000 = 803 000€…

C’est clair ? J’espère que vous avez tout compris et si un jour, vous tentez l’aventure du staking, j’espère que ça sera avec moi (Inscrivez-vous sur ma page FB pour me suivre)…. A bientôt pour un autre article et n’oubliez pas de partager si vous avez appris quelques choses, et les commentaires si tout n’est pas clair 🙂

Liker

Share Button

9 Responses to Staking, swapping ? Quezako ?

  1. valere dit :

    Je pense que tes exemples sur le swaping comportes des erreurs: Ex 1: Sur le 50/50; Tu dis que le gain va être de 50% de 15000 + 50% de 1000000 donc 507500 (pas 500750)
    Ex 2 : Sur le 80/20; Tu dis que le gain va être de 80% de 15000 + 20% de 1000000 donc 12000 + 200000= 212000 (pas 207500) et même erreur pour le 20/80 c’est 803000 (pas 807500)
    Je peux me tromper mais ce sont des additions et soustractions logique donc je pense pas; ET SURTOUT le swaping peux être déjà compliqué pour certain autant pas se tromper! sinon merci pour le cut que je voulais vérifier.

    • canonbis dit :

      Merci pour tes remarques, je suis étonné d’être passé à coté. Ca fait plaisir que certains prennent le tps de me corriger ! Nice !

      • valere dit :

        Pas de problème maintenant que tu as corrigé ça va faire un peu bisard donc si tu veux efface mon commentaire. GL pour la suite!Et peut être bientôt aux tables.

  2. Double-M dit :

    Super article qui m’a appris ce qu’est le swapping.

    Je savais que ca existait mais j’avais pas de nom a mettre avant ce soir.

  3. TOTPETAT dit :

    Swaping ! voila un terme et son utilisation que je ne connaissais pas encore (comme quoi il n’est jamais trop tard !)
    Merci pour l’explication claire, je vais voir si je peux en faire bon usage…

  4. Nantais dit :

    Tu as oublié de preciser une chose tres importante !
    Le skill au stacking !

    Je connais personnellement un peruvien particulierent skillé dans le domaine 🙂

    Private joke

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *