Pour bien commencer, calculer vos outs…

Que vous jouiez en SNG, en MTT ou en CG, le calcul des outs et de la côte d’un pot sont des notions de base. En CashGame, votre profondeur de tapis vous permet de beaucoup jouer postflop et c’est donc la connaissance des outs, des côtes implicites et explicites (qui fera l’objet d’un autre article) qui sera primordiale.

Aujourd’hui, on se focalise sur les outs.Mon article va suivre le plan suivant :

  • C’est quoi un out ?
  • Comment calculer le nombre de out ?

C’est quoi un out ?

joker carte outParlons simplement,le ‘out‘ est une carte qui n’a pas été encore vue, qui peut être tirée sur le board, et qui est susceptible de vous faire remporter le coup. Un ‘out‘ peut être la carte qui fera de votre paire un brelan, de votre double paire un full, de votre brelan un carré, de votre tirage couleur une couleur… de votre tirage suite une suite… (je sèche, mais je pense que vous avez compris 🙂 ). Il faut donc que vous sachiez comment identifier ces cartes joker qui vous feraient gagner le coup…  Pour faire simple, prenons plusieurs exemples.

Commençons par des exemples très simples…

  1. Le tirage couleur
  2. Le tirage suite par les deux bouts
  3. Le brelan

Le Tirage couleur

Votre adversaire a et vous avez

tirage couleur poker

Le flop s’affiche : 

  • Pour gagner, vous avez besoin de la couleur ou de faire une paire supérieure
    • Pour la couleur: En admettant qu’aucun autre adversaire n’ait eu de coeur, vous avez 9 coeurs qui peuvent vous faire gagner ( 13 cœurs – 2 du board – 2 de votre main). Il vous reste donc 9 outs pour la couleur
    • Pour faire une paire supérieure: il reste potentiellement et
    • –> Il vous reste donc 15 outs pour gagner le coup, ce qui est énorme mais nous en parlerons dans le paragraphe relatif à votre chance de remporter le coup

 

Votre adversaire a et vous avez

Le flop s’affiche : 

  • Pour gagner, vous avez besoin de la couleur ou de faire une paire supérieure
    • Pour la couleur: En admettant qu’aucun autre adversaire n’ait eu de coeur, vous avez 9 coeurs qui peuvent vous faire gagner ( 13 cœurs – 2 du board – 2 de votre main). Il vous reste donc 9 outs pour la couleur
    • Pour faire une paire supérieure: il reste potentiellement 
    • –> Il vous reste donc 12 outs pour gagner le coup, ce qui est énorme mais nous en parlerons dans le paragraphe relatif à votre chance de remporter le coup

 

Le Tirage suite par les deux bouts

tirage suite quinte poker

Votre adversaire a et vous avez

Le flop s’affiche: 

  • Pour gagner, vous n’avez plus que la suitecar votre adversaire a déjà une paire supérieure
    • Pour la suite (appelée aussi quinte):  il vous reste donc   et 
    • –> Il ne vous reste donc que 8 outs pour gagner le coup.

 

Reprenons le même exemple, mais cette fois-ci votre adversaire a , la situation change-t-elle ? Oui…. et malheureusement en votre défaveur… 😥

Votre adversaire a et vous avez toujours

Le flop est toujours le même : 

  • Pour gagner, comme dans le premier exemple, vous n’avez plus que la suite car votre adversaire a déjà une paire supérieure
  • Pour la quinte: il vous reste donc et seulement (car deux valets sont déjà détenus par votre adversaire)
  • –> Il ne vous reste donc que 6 outs pour gagner le coup. Vous êtes mal 🙂

Mais que faites vous avec cette main dans cette situation…. (Il va falloir qu’on parle aussi de sélection de mains 🙂 )

Le Brelan

tirage brelan  poker

votre adversaire a et vous avez

Le Flop s’affiche : 

  • Pour gagner, vous devez obligatoirement améliorer votre main grâce à un brelan
  • Pour le brelan: il vous reste donc deux cartes dans le paquet
  • –> Seulement deux outs vous offrent le pot

 

 

cerveau ordinateur pokerMaintenant que vous savez calculer le nombre d’outs, comment savoir votre pourcentage de chances de remporter le coup si un de ces outs venait à montrer le bout de son nez… Il existe des méthodes très précises pour calculer ce pourcentage mais à moins d’avoir un pentium5 à la place du cerveau, vous vous rendrez vite compte que ces calculs demandent beaucoup de temps et donc deviennent impossible à faire dans celui imparti à votre décision.

Alors comment faire ? Il suffit simplement d’utiliser la règle du 4 et 2: article à suivre…

 

A retenir :
  • Un out = une carte qui peut vous donner la main gagnante
  • Attention, pensez à bien retirer les cartes qui vont potentiellement améliorer la main de votre adversaire. 

 

Dans un prochain article, je vous parlerai de la règle du 2& 4… [N’hésitez pas à commenter et à partager l’article, ça fait toujours plaisir ;-) ]

Liker

Share Button

One Response to Pour bien commencer, calculer vos outs…

  1. […] Savoir calculer les outs: Le premier article technique du top 10… A découvrir […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *