Le multitabling, les avantages…

Après avoir abordé avec vous quelques généralités sur le multitabling dans la partie introductive et vous avoir présenté l’expérience que j’ai menée, j’aimerais vous parler des avantages de ce type de jeu. Quels sont donc les éléments qui doivent vous donner envie de multitabler… ?

La patience, votre amie…

En low stacks, la stratégie gagnante, que vous soyez en CG ou SNG, est de jouer serré-agressif. Le multitabling vous permet d’appliquer cette stratégie, contrairement au jeu ‘monotable’ où trop souvent, la patience vous fait défaut et vous avez envie de jouer des mains que vous ne devriez pas. Le fait de jouer plus de tables vous permet d’être plus patient et d’appliquer cette stratégie serrée. Vous allez folder sans hésiter les mains bancales, et vous aurez aussi moins tendance à compléter des mains « poubelles » et essayerez de tirer le plus de valeur de vos mains à potentielle.

Mon avis : Personnellement, quand je joue en SNG, je ne peux plus jouer une seule table, car les premiers niveaux de blinds sont très ennuyeux. En effet, vous devez attendre les premiums ou les très bonnes mains en position pour rentrer dans les coups. Le fait de multitabler va vous permettre d’éviter les coups difficiles avec des ATo, des KJs,…

Le tilt va disparaître (ou quasiment)

Le fait de ne pas voir tous les showdowns vous permet de moins tilter et le fait d’avoir plusieurs tables ouvertes va vous permettre de relativiser vos badbeats.

Imaginons que vous n’ayez ouvert qu’une table de SNG, au bout d’une heure de tournoi, vous perdez un coup où vous étiez largement favori, et ce craquage vous donne l’impression d’avoir perdu une heure de votre temps. En plein tilt, vous ouvrez une autre table, encore une, une autre, et encore.. Alors que si vous aviez ouvert 10 tables, ce « craquage » passe quasiment inaperçu car il vous reste encore 9 (ou plus) tables où vous pouvez performer et retirer un bénéfice de votre set.

En CG, c’est la même chose, Marc « LocSta » Inizan nous confirme ça dans l’interview que je vais publier très prochainement.

Mon avis : En plusieurs mois de multitabling, il ne m’est arrivé qu’une seule session Tilt. Sur trois tables, quasiment simultanément, je me suis fait craquer 2*AA et 1*KK par des poubelles… Je n’ose pas vous dire ce qui s’est passé sur les 11 autres tables…

La variance va diminuer

Vous allez jouer plus de mains, La variance va diminuer et les downs seront plus faciles à accepter. La variance est une part importante de la difficulté du poker, mais vous savez que cette dernière diminue avec le long terme. Plus vous jouez de main, moins vos résultats seront affectés par cette variance.

En SNG, les downswings de 20 BI ne sont pas rares. Imaginons que vous jouiez 2 parties par jour, cela veut donc dire que pendant 10 jours, vous n’allez pas faire d’ITM… Dur dur pour le moral… Maintenant, vous multitablez 10 tables, vous n’allez connaitre que deux sets d’horreur (peut-être que deux jours)… Vous allez réussir beaucoup mieux à surmonter ces moments de doute.

Mon avis : Je n’ai pas vraiment d’avis sur la question, c’est juste une question de mathématique. Vous savez qu’une AA va gagner dans 80% des coups contre une paire inférieure, mais malheureusement, sur 5 coups AA peut perdre à chaque fois (certes la probabilité d’un tel évènement est infime). Maintenant vous rejouer le coup plusieurs milliers de fois, votre pourcentage de réussite s’approchera automatiquement des 80%.

Renseignez votre @ pour recevoir les nouveaux articles :

Vos gains vont augmenter

Les gains directs

Les meilleurs joueurs de SNG peuvent espérer accrocher un ROI compris entre 5 (highstakes) et 20% (microstakes). En ne jouant qu’une table, même en high stacks, vos gains ne peuvent vous permettre de vivre du poker. Alors que si vous jouez 10 tables, la rentabilité est proportionnellement augmentée (ou quasi). Votre ROI connaîtra une perte mais qui peut-être négligeable par rapport aux gains que vous allez engendrer.

Exemple : vous jouez une table 1000$ avec un roi de 5%, votre gain moyen est alors de 50$ par partie. SI maintenant, vous jouez 10 tables 1000$ avec un ROI de 2%, vous allez engendrez un gain moyen de 200$ par set. Pour un mutlitableur, on ne parle plus vraiment de ROI (Return on investments) mais plutôt de rendement horaire. En CG, c’est identique, il faut mieux gagner 4 bb/100 mains sur 20 tables que 9 bb/100 mains sur 6 tables (88bb > 54bb)

Mon avis : Je suis passé d’un ROI de 25% (max 4 tables) à un ROI théorique de 14% (> 10 tables), le calcul est vite fait… Vive le multitabling… 🙂

Les gains indirects: bonus, statut et rakeback

Le fait d’avoir un gros volume de jeu va vous permettre de clearer (de valider) des bonus plus facilement, mais aussi d’avoir un rakeback plus important. Sur PokerStars, en étant SuperNovaElite, le statut le plus prestigieux, le rakeback peut vous permettre de vivre très bien même en étant breakEven. mais attention, pour avoir ce statut, il faut jouer des limites élevées et avoir un volume de jeu énorme.

De plus, en étant superNovaElite, vous aurez le droit à plein d’autres avantages, tels que des entrées gratuites à de gros tournois, des entrées à des soirées VIP,…

Mon avis : No comment (OBV, comme on dit sur les forums)

Votre expérience va augmenter rapidement

En multitablant, vous allez jouer un volume très conséquent de mains, vous allez voir beaucoup de boards, et bcp de situations différentes…  Ce qui va vous permettre de rapidement monter en compétence…

Mon avis: En ne jouant qu’une heure par jour, mais en ouvrant 24 tables en FR, je vais jouer 30000 mains dans mon mois. SI nous comparaisons cela à un joueur normal qui va jouer sur 2 tables, en un mois, je vais faire son volume annuel, donc forcément au bout d’un mois, j’aurai été confronté à beaucoup plus de situations.

A Retenir

Le multitabling va:

  • Améliorer votre patience, et ainsi améliorer votre sélection de mains.
  • Réduire votre propension au tilt
  • Faire augmenter vos gains (on parle de rendement horaire): directs et indirects
  • Faire accroitre très rapidement votre expérience

Ne pensez pas que le multitablig représente la panacée du poker, il existe de nombreux inconvénients, et pas des moindres (nous les verrons ensemble dans le prochain article de la série).

Liker

Share Button

8 Responses to Le multitabling, les avantages…

  1. Lolo dit :

    ton com sur le fait de perdre 5 fois de suite AA peut arriver mais c’est rare m’a bien fait rire
    perso sur wina j’ai perdu 13 fois de suite AA puis 17 fois de suite KK
    On est assez loin des 5 fois de suite….lol

  2. jiji13 dit :

    En réalité PS est mon premier site et je le connais donc pas de pb adaptation du logiciel (je fais de temps en temps des freeroll avec mon club). Mais il « paraît » que la NL€25 de PS équivaut à la 50/100 de Bwin. Ptet pas quand même 8-( ?

    • canonbis dit :

      Il est vrai que tu ne trouveras pas les joueurs 80/20 ou 90/10 sur PS. En NL25, faut déjà ajouter des 3betslight, des 4bets light, des squeezs pour être gagnant… L’autre avantage de PS est l’offre de fidélité, la meilleure des rooms FR.
      ++
      PS: Evite Kanonbice 🙂

  3. canonbis dit :

    Salut Jiji,

    Attention au niveau, car NL25 >>>> NL30Bwin… Je pense que tu devrais passer par la NL10 de PS car il faut que tu prennes tes marques…. Mais tu verras le soft est juste super…. Je vais essayer demain, tiens, de réaliser le tutoriel TableNinja…. 🙂

  4. jiji13 dit :

    Bon article,
    étant sur bwin, si j’attends d’être à environ 650€, est-ce une bonne idée de cash out la totalité de ma BR de cette room pour passer cet argent sur Pokerstars et attaquer la NL€25? Car tu as déjà évoqué la souplesse de ces rooms concernant les logiciels spécifiques tels que TableNinja etc…
    En plus je ne crois pas que Bwin propose du Tile en tout cas pas en automatique -il faut le faire manuellement.

  5. BigFanch dit :

    Très bonne série ! Ça donne presque envie de jouer online…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *