Comment ne pas se « broke » : Bien gérer sa Bankroll (1/2)

Afin d’éviter d’être broke au poker (éviter la faillite, vous aviez compris ? 😉 ), il vous faudra suivre quelques conseils que je vais vous présenter dans cette série d’articles. Le premier épisode vous parlera de la gestion de bankroll, bonne lecture…Dans cette première partie de l’article, je vais vous présenter les variables à prendre en ligne de compte

Pour tous les joueurs (CG, SNG et MTT)

Nombre de tables jouées ? « Monotableur » ou « multitableur fou »

Plus vous jouez de tables, plus vous mettez d’argent sur les tables. Imaginons que vous avez suivi la règle des 20 caves en CG, cela veut donc dire, si vous jouez 10 tables, que 50% de votre BR est sur les tables, ce serait du suicide.

Attention, je ne vous dis pas de multiplier la règle par le nombre de tables que vous jouez, ce serait du grand multitablingn’importe quoi. Par exemple, pour moi, qui multitable 24 tables de NL25 (en ce moment), il me faudrait:

  • 24 (nb de tables) * 20 (règle) * 25 (cave de NL25) = 12 000€ pour monter. Vous aurez compris que ce n’est pas réaliste !!

Je pense qu’ une petite formule peut vous aider: 

  • formule :  x  * ((racine carrée de n) / 5/3) avec n = nombre de tables et x = nombre de caves avec x = 20 en CG et x = 50 en SNG.
  • Exemples:
    • CG 4 tables = 24 caves // CG 16 tables = 48 caves
    • SNG 4 tables = 60 caves //SNG 16 tables = 120 caves

Souvent, lors de la montée de limite, vous réduirez le nombre de tables, pensez à prendre cet élément en ligne de compte dans votre calcul. Lors de ma montée en NL50, je ne jouerai pas plus de 10-12 tables. Refaisons le calcul pour 12 tables :  2.1 * 20 = 42 caves.  Si l’on prend en compte seulement cette variable, je monterai donc de limite quand ma BR atteindra 2100 €.

Votre profil ? « Kamikaze » ou  plutôt « frileux »

peur frileux Certains joueurs jouent en « full BR« , cela veut dire que leur BR est vide s’ils perdent leur cave. alors qu’en revanche courageux kamikazecertains ont besoin d’avoir un grosse BR pour jouer sereinement, et ne pas avoir peur de perdre une cave.

Cela dépend vraiment de votre personnalité, et malheureusement, sur ce point, nous ne sommes pas tous égaux. Certains d’entre nous sont scare money (c’est mon cas 🙁 ) et d’autres sont de véritables kamikazes… A vous de voir à quelle famille vous appartenez….

Vos objectifs ? Pour vous amuser ou pour en vivre ?

business pokerEst-ce que vous jouez pour vous détendre ? En amateur sérieux ? en professionnel ?loisir poker vacancier

Plus vous jouez de façon rigoureuse, plus la faillite représente pour vous un gros risque, il vous faudra donc surveiller au mieux votre BR. Au contraire, certains joueurs, souvent des joueurs récréatifs, n’ont aucun problème à déposer 50€ tous les mois et à jouer en NL10 ou NL25.

Distinguons les joueurs de cash et les joueurs de tournois

Dans la partie suivante, je vais distinguer le jeu de Cash Game du jeu de tournoi car la variance y est différente. Plus la variance est forte, plus les downswings peuvent être importants, et donc, vous l’aurez compris, plus la gestion de votre BR sera primordiale.

Pour les joueurs de  SNGs et MTTs

Nous savons que la variance est plus importante dans ces disciplines qu’en CG. Pour celles-ci, il faudra que vous preniez en compte courbe MTT varianceplusieurs éléments:

  • Votre ROI et votre pourcentage d’ITM:
  • Le format des parties que vous jouez : est-ce du FullRing ? est-ce du HeadUp ?
  • La vitesse de vos jeux : est-ce un format turbo (variance ++)? ultra-turbo (variance +++)?

Prenons deux exemples de joueurs de SNGs

  1. Joueur A en FR, non turbo –> 60 BI sont suffisants (sans prendre en compte le nombre de tables qu’ils jouent).
  2. Joueur B en SH, turbo –> il lui faudra avoir plus de BIs que le joueur A, par exemple, il peut ajouter 20/25% et avoir 70/80 BIs dans sa BR. Je reviendrai sur des exemples plus précis dans la deuxième partie de cet article.

Pour synthétiser, plus la variance de votre discipline est importante, plus vous devez avoir un nombre de BI suffisant.

Pour les joueurs de Cash Game

Même si la variance est moins élevée en CG, la gestion de votre BR va dépendre principalement de trois points. courbe CG variance

  • Votre format de jeu : si vous jouez en ShortHanded (5-6 joueurs), la variance y est plus élevée qu’en FullRing (9-10 joueurs).
  • Votre winrate : plus votre winrate est important, plus vous maitrisez la limite à laquelle vous jouez. Logiquement, en montant de limite, votre winrate va baisser, mais il ne devrait pas s’effronder….highstakes CG Poker Il correspond au critère ROI / ITM de la partie précédente.
  • Votre limite: plus vous jouez des limites élevées, plus la variance y est forte… Il n’est pas rare de voir en NL1000, des joueurs sérieux envoyer leur tapis avec une paire de 6, chose que vous ne verrez que très rarement dans les petites limites…

A retenir :

  • Ne vous limitez pas à la règle des 20 caves ou 60 BI/100 BI
  • Prenez en compte
    • Votre nombre de tables (avec la formule que je vous ai donnée)
    • Votre personnalité
    • Votre objectif de jeu
    • Votre type de jeu (SNG, CG, Turbo, non turbo,…) et la variance qui l’accompagne
  • A contrario, ne soyez pas trop timide, et evitez d’attendre d’avoir 200 caves ou 500 BIs pour monter de limite…

Je vais m’arrêter là pour cette première partie. Dans la suite de cet article, je vous parlerai des personnages suivants:

  • Monsieur JaipasdeCoronesses ( aka Canonbis 🙂 )
  • Madame Pastropstress
  • Monsieur CrazyDingue 😆

A très vite… [ N’hésitez pas à commenter et à partager l’article, ça fait toujours plaisir  ;-)]

Liker

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *