Category Archives: Stratégies

[Analyse de main] NL25 – Spewy ou tricky ?

Aujourd’hui, pas d’article, j’ai décidé de vous faire travailler un peu, eh oh !! Pas toujours les mêmes…. Cette main a été jouée en NL25, à ma table, pas vraiment de spot (joueurs faibles)… J’ai la chance d’ouvrir KK en milieu de parole… Pour que vous puissiez commenter le coup, il faut que vous sachiez que le contexte est particulier…

Au poker, je suis SAGE et vous ? [Méthode pour jouer en Heads Up]

Lorsque que vous n’êtes plus que deux joueurs, quand les tapis ne sont plus profonds, que vous soyez en fin de tournoi, ou en SNG HU, il existe une méthode qui vous permet de jouer de manière inexploitable. Il faudrait que je vous parle de Nash et donc aborder beaucoup de théorie, mais je ne suis pas là pour vous ennuyer mais . Dans cet article, je vais vous expliquer comment appliquer la méthode SAGE, en suivant 3 étapes très simples. On terminera par quelques exemples histoire de voir si vous avez compris.

Il n’y a pas qu’au poker que la position est primordiale…

Au poker la position est primordiale

En tant que joueur de poker, il y a des paramètres primordiaux à prendre en compte: la profondeur de tapis, le profiling des joueurs, la force absolue et relative de votre main… Mais un des plus importants est la position.

On va essayer de comprendre pourquoi à partir d’ exemples non pokeristiques (Chifoumi, Casting TF1) et pokeristiques (Jouer AA en position et hors de position). On va voir ensemble que la position est un facteur majeur dans la prise de décisions.

Le tracker, un outil poker que 100% des joueurs devraient utiliser

Aujourd’hui, nous allons parler d’un outil essentiel pour les joueurs de poker en ligne, le tracker.  C’est un logiciel informatique très puissant qui, à partir des history hands,  va collecter les données, à partir desquelles il va calculer des statistiques, calculer des courbes, analysez vos résultats,…. Et ainsi vous permettre de travailler votre jeu ainsi que celui de vos adversaires.

Le multitabling, les avantages…

Après avoir abordé avec vous quelques généralités sur le multitabling dans la partie introductive et vous avoir présenté l’expérience que j’ai menée, j’aimerais vous parler des avantages de ce type de jeu. Quels sont donc les éléments qui doivent vous donner envie de multitabler… ?

Le Multitabling, mise en pratique (expérience inside)

Maintenant que vous avez lu la première partie introductive , vous savez ce qu’est le multitabling. « Mais t’es un  [censured], t’arrives à prendre combien de décisions à la minute… »  est la remarque que m’a faite un ami, et c’est cette dernière qui motive ce nouvel article. Je vais donc vous donner les chiffres clefs de plusieurs sessions que j’ai réalisées en faisant évoluer certaines variables.  Nous verrons aussi pourquoi le multitabling est une discipline difficile qui demande une activité cérébrale très importante.

Le Multitabling, introduction…

Aujourd’hui, nous allons parler d’un sujet qui m’affectionne particulièrement, le multitabling (ou l’art de multitabler). Cet article introductif va vous présenter ce qui se cache derrière ce terme, les prérequis et outils indispensables ainsi que les différentes méthodes de gestion de tables.

La montée de limites, c’est comme les antibiotiques…

C’est pas automatique…

Il est toujours grisant d’évoquer une montée de limite:  « Yes, je monte en NL100… », « Super, j’attaque les MTTs à 30€… ». Mais savez-vous concrètement si vous êtes prêts à monter de limite ? Le critère principal qui ressort des conversations est le montant de votre bankroll mais d’après moi, il est loin d’être suffisant !!

Pour bien commencer, la règle du 4 & 2

Que vous jouiez en SNG, en MTT ou en CG, le calcul des outs et de la côte d’un pot sont des notions de base. En CashGame, votre profondeur de tapis vous permet de beaucoup jouer postflop et c’est donc la connaissance des outs, des côtes implicites et explicites qui sera primordiale.

Comment ne pas se « broke » : Bien gérer sa Bankroll (2/2)

Cet article fait suite à celui que j’ai publié sur la gestion de BR. Nous allons nous attaquer à des exemples précis, voici les fiches d’identité des trois personnages que nous allons étudier

« Toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite » 🙂