Pour bien commencer, Parlons de cotes directes…

Il y a quelques semaines, je vous parlais des outs, ces cartes magiques qui vous font remporter les pots… Puis nous avons parlé des chances de remporter le coup avec la règle du 4 &2. Aujourd’hui, nous allons parler des cotes de pots afin de vous aider à répondre à la question suivante: dois-je payer ? Ai-je la cote ? A chaque mise, pour être gagnant, nous devons nous poser la question de la rentabilité de notre mise…

Après avoir parlé des cotes explicites (ou directes), j’évoquerai avec vous les cotes implicites (ou indirectes) en fin d’article, si le temps le permet…

Les décisions EV+ et EV-

On en avait déjà parlé ici si vous avez oublié, mais rapidement, un rappel ci-dessous.

C’est une notion fondamentale du poker,  l’espérance de gain. Au poker, il y a les décisions qui sont EV+, c’est à dire qui ont une espérance positive de gain sur le long terme, qui vous font gagner de l’argent, et les décisions EV, celles qui vous font perdre de l’argent sur le long terme.

La cote explicite (cote directe du pot)

Reprenons les exemples de l’article sur les outs

Votre adversaire a et vous avez

Le flop s’affiche : 

  • Pour gagner, vous avez besoin de la couleur ou de faire une paire supérieure, vous avez 15 outs pour gagner le coup, ce qui nous donne une cote approchée de 60% (règle du 2/4). En réalité, elle est de 54%.

Au flop, Vilain mise 50% du pot avec son overpaire… Sur un flop aussi riche (tirage quinte et couleur possibles), sa mise est trop petite mais ce n’est pas le sujet de cet article… Revenons à nos moutons… Vous avez plusieurs choix : payer, relancer ou vous coucher.

folder payer relancer

  • Les différents choixqui s’offrent à vous:
    • Coucher: Impossible de coucher votre main, sur un telle flop, avec deux overcards et un tirage couleur, vous êtes quasiment devant toutes les mains.
    • Relancer : si vous pensez que vilain n’a pas touché ce flop, vous pourriez décider de le relancer, cette décision va être vilain dépendant, c’est à dire que vous allez jouer le coup en fonction de son profil.
    • Payer: Avez-vous la cote pour cela ?… Focalisons-nous sur cette question

(Remarque hors sujet: Je vous écrirai prochainement un article sur la manière de jouer les tirages car ici, un coeur ou une carte donnant la quinte pourrait stopper l’action et donc il pourrait être important de faire gonfler le pot rapidement).

Devons-nous payer sur le flop ?

Imaginons que nous sommes en NL10. Le pot fait 0.85€ **et Vilain bet 0.43€ , nous avons décidé que nous ne relancerions pas ce pot. Il nous faut donc calculer la cote du pot…

** =   0.35€ (la relance de vilain) + 0.35€ (vous avez payé en position) + 0.05€ (petite blind) + 0.10€ (la grosse blind) 

Prenons plusieurs hypothèses:

  • Vilain est très frileux : il va miser le flop mais si quelqu’un le paye, il checkera la turn, nous verrons donc la river gratuitement (sans avoir à rajouter d’argent dans le pot)
    • Pot = 0.85€ et vilain mise 0.43€ et nous avons 54% de chance de gagner le coup donc pour que le coup soit profitable sur le long terme (EV+), il faut que notre chance de gagner > cote offerte par le pot
    • Calcul de la cote du pot: 0.43€ pour gagner un pot de 1.71€ ( 0.86€ (0.43€*2)+ 0.85 € ) –> 0.43/1.71 = 25%
    • 54% >>>> 25% donc il faut bien sur payer, le coup est très rentable et vous aller gagner de l’argent sur le long terme ( EV+).

Dans cet exemple, nous avons quasiment un pied dans la notion de cote implicite, car nous savons que le fait de payer va avoir une incidence sur le vilain… Et donc ce n’est plus vraiment la cote directe offerte par le pot dont nous parlons…

  • Vilain est un joueur entêté : vous savez que s’il mise sur le flop, il misera turn et river.Le calcul précédent change car vous savez que vilain misera sur la turn, cela veut dire que vous devez prendre en compte le fait que la mise que vous allez suivre ne vous permettra de voir qu’une seule carte, que la river. Votre cote n’est donc plus de 54% mais de 27% ( Toujours en utilisant la règle du 2 & 4).
    • Calcul de la cote du pot est toujours identique = 25 %
    • 27% > 25%, vous devez donc payer la mise de votre adversaire, bien sur le coup est moins rentable que dans le premier exemple mais reste Ev+.
    • Vous avez donc compris que si vilain avait misé 0.60€, nous ne devions payer.

La turn s’affiche, et c’est

Malheureusement cette carte ne vient pas vous aider, plusieurs cas possibles:

calcul pot poker

  • Vilain check et vous le connaissez suffisamment pour savoir que si vous misez, il se couchera… Super, il vous suffit de miser et voilà le pot est à vous… 🙂
  • Vilain trouve que c’est une carte qui privilégie l’attaquant (lui) et mise encore (on appelle ça un second barrel) 70% du pot . Encore une fois vous aurez une décision, faisons nos calculs:
    • le pot fait 1.71€ + 1.20€ = 2.91€, vous avez donc 1.20€ à rajouter pour gagner 4.11€; la cote du pot est donc 1.21/4.11 = 30%
    • Malheureusement, 27% < 30% donc vous n’avez pas la cote directe pour payer…  Vous ne devez pas payer
Attention, directement nous n’avons pas la cote, mais est-ce que nous pourrions prendre le tapis de vilain sur la river si nous touchions ? Oui, vous en êtes sur ?… Hahaah ça change tout…. 

Remarque: Nous avons gardé la même valeur pour votre chance de gagner, or votre adversaire aurait pu détenir par exemple et dans ce cas, notre équité est bien différente (vilain a un A et il reste moins de coeur dans le paquet 🙁 )

Le cas présenté est volontairement simple, car vous connaissez les cartes et le profil de l’adversaire. Mais nous pourrions trouver des situations beaucoup plus complexes, imaginons que vous payez le flop mais que la turn affiche une carte qui fait rentrer le tirage quinte, ou alors que un autre vilain ait payé preflop et qu’il parle après vous…  Aie aie ça se complique, c’est ce qui est bon dans le texas holdem no limit 🙂

Je viens de me rendre compte que je parle, je parle… Nous sommes déjà à la fin de ces articles, je ne vous ai parlé que des cotes explicites (directes), mais je reviens très rapidement pour vous parler de cotes un peu plus complexe, les implicites

Un exercice pour finir…

Avant de se quitter, quelques exercices pour que vous puissiez travailler votre rapidité de calcul (cliquer sur le « + » pour voir les réponses).

  • Le pot fait 5€ et vilain bet 3€
    Réponse
    Easy, vous avez 3 à ajouter pour en gagner 3 + 3 + 5 = 11€, donc la cote est de 3/11, environ 27%, vous avez donc besoin d’une équité >27% pour payer…

  • Le pot fait 15€ et vilain bet 9€
    Réponse
    🙂 Ok, vous n’êtes pas tombés dans le piège, c’est la même question que la 1°

  • Le pot fait 30€ et vilain bet 30€
    Réponse
    Vous avez 30 à ajouter pour en gagner 30 + 30 + 30 = 90€, donc la cote est de 30/90, environ 33%

  • Le pot fait 30€ et vilain overbet 60€
    Réponse
    vous avez 60 à ajouter pour en gagner 60 + 60 + 30 = 150€, donc la cote est de 60/150, environ 40%

  • Pour les sharks, un exercice plus difficile. Le pot fait 200€, Vilain bet 150€, quel doit être votre équité pour payer ?
    Réponse
    Il faut résoudre 350*x – 150*(1-x) >0, ce qui fait 350x – 150 + 150x > 0 donc il faut que votre équité (x) soit > 30%

A Retenir
Après avoir calculé votre chance de gagner (grâce à la règle du 2/4) et  la cote du pot, vous avez juste à comparer ces deux valeurs:

  • Pour calculer la cote du pot: il vous faut appliquer = ce que vous pouvez gagner / sur ce que vous avez à ajouter
  • Puis vous devez vous poser la question suivante:
    • Si votre chance de gagner > cote du pot vous devez payer (c’est un coup EV+)
    • Si votre change de gagner < cote du pot vous devez vous coucher (si vous jouer ce coup, c’est EV-)
  • On va encore dire que je vous mâche le boulot mais retenez ces quelques règles
    • Si vilain bet pot, vous avez besoin de 33%
    • Si vilain bet 1/2 pot, vous avez besoin de 25%
    • Si vilain bet 1/3 du pot, vous avez besoin de 20%

Retenez aussi que la cote explicite correspond à la cote directe du potà ce que vous pourriez gagner directement mais attention quelques fois payer EV– peut s’avérer EV+ si jamais vous touchez et que vous puissiez prendre le tapis de vilain….  Dans un prochain article, je vous en parlerai..

[N’hésitez pas à commenter et à partager l’article, ça fait toujours plaisir ;-) ]

Share Button

12 Responses to Pour bien commencer, Parlons de cotes directes…

  1. jimmy Panhuyzen dit :

    salut merci pour ton site il est super !!je voulais te demander quel sont selon toi les

    avantages d’un club de poker ? J’imagine l’ambiance d’équipe même pour un sport

    individuel,peut-etre surement,le partage des différentes tactiques ??

    Et dernière question ,que pense tu des sites de poker (winamax pokerstar) les trouves tu

    fiables en termes de tirages car pour ma part je trouve qu’il y’as certaine anomalie en plus

    des différent joueurs qui me propose des mains totalement folles lol

    En attendant ta réponse je continue a lire t’es sujet merci a toi ! Bonne continuation

  2. Atalante 303 dit :

    Bonjour,

    Pas facile tous ça! Ceci dit c fort bien expliqué! Je me pose également des questions sur les cas où l’on doit retirer des outs Par exemple lorsque le Vilain risque d’être sur un tirage couleur et que l’on est sur un tirage quinte. Comment doit-on procédé au niveau du retrait des outs?

    • canonbis dit :

      Bonjour Atalante 303, Pour les outs à retirer, il faut réussir à mettre vilain sur une main, un range de main… A contrario, qq fois des outs que tu penses « morts » sont « vivants »… Par exemple, sur un board avec des petites cartes, nos overcards sont peut-être aussi à prendre en compte…
      Ce que tu peux faire, c’est estimer ton nb d’outs… et retirer quelques pourcents…. OU les compter de manière très pessimiste… en retirant volontairement des outs.
      ++

  3. jiji13 dit :

    Bon article Canonbis!
    je t’aide pour la cote implicite si tu veux le finir avant cet été : Ci (1 street) -> tapis si gain – tapis si perte > 0.
    voilà. lol

  4. shinichi2 dit :

    sans oublier le mythique:
    « la cote de quoi? la cote de porc? »

    si un mec me la sort en vrai cette réplique je crois que je pourrais pas me retenir de hurler de rire.

  5. shinichi2 dit :

    bon article!
    heureusement que les fishs font des réflexions dans le chat du style, « les cotes ça sert à rien c’est du vent » XD

  6. leonis dit :

    Bravo une fois de plus.
    Et vivement l’article sur la côte implicite.

    Bonne journée.

  7. label55 dit :

    Tapis au flop papa !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *